TRIBUNE DE L'OPPOSITION

 

Publication du magazine de novembre 2022

 

ORGEVAL CAP RENOUVEAU

 

Partie intégrante du programme d’OCR, la nécessité d’un groupe scolaire (GS) est incontestable.

 

Les questions soulevées par le projet de Mme Léonard adjointe et du Maire :

- Le coût prohibitif à 21M€ pour un GS de 10 classes + crèche. Coût lié au choix du terrain mal adapté, rue de Fresnes. Un tel

projet mais de plain-pied reviendrait 30% moins cher (comme à Poissy ou Villennes). Il dégagerait 6M€ pour acquérir un terrain

plat, mieux placé, c’est possible.

- La taille du terrain pour le projet est suffisante, disent l’adjointe et le maire. Or 5000 m² c’est si petit qu’il faudra un étage et un

sous-sol

- La consultation des parties prenantes : c’est faux ! Le choix du terrain a été arbitraire, ni les élus d’opposition, ni les riverains

n’ont été associés

Les avantages d’un projet dans l’OAP rue de Villennes, inscrite dans le PLUI :

- Encore possible dans un temps raisonnable. De plus, des travaux étant arrêtés, la démographie scolaire opérera un glissement

dans le temps

- Une carte scolaire harmonieusement équilibrée sur toute la commune

- La circulation améliorée car il a toujours été prévu la création d’une route parallèle pour l’OAP. Il est donc faux de dire que tous

les parents seraient obligés d’emprunter la rue de la Chapelle. Avec le projet de GS, le financement pourrait venir de la région et

du département en plus de la CU

- Un accueil en toute sécurité. Les élèves d’une partie du centre-ville et la rue Picquenard jusqu’au quartier la Chapelle, iraient à

l’école sans revenir vers le centre-ville contrairement au choix actuel

 

Ce projet, de plus en plus contesté par un nombre croissant d’orgevalais, vaut-il un tel entêtement pour des raisons purement

électoralistes

 

Orgeval Cap Renouveau (OCR) : A Le Pellec Muller, S Bion, P. Cornille, JL Lesieur, P. Sevec - https://orgevalcaprenouveau.com/

 

 

ANNIE SAUVAGET - Conseillère municipale indépendante

 

Finances : virage en vue, vigilance de rigueur

 

Un budget de 21 M€ pour construire la crèche et la 3ième école (non extensible, 10 classes 17 M€) + ~12 M€ en 2025 pour

la rénovation des écoles actuelles + Dammann. Soit 29 M€ sur 3 ans pour le parc scolaire à comparer aux 30 M€ engagés en

2 mandats (2001-13) avec réalisation d’une école, d’une crèche, de la Mosaïque… (Délib. 2013-25). Cela dans une projection

budgétaire incomplète (DOB fév. 2022) et un accès très limité aux dossiers et aux choix. Un marché pharaonique qui interroge

et a suscité mon devoir de vigilance d’élu. Avec des habitants et un avocat, nous avons donc été contraints de former un recours

contre un projet majeur, mal mené.

 

Annie Sauvaget, Conseillère municipale minoritaire hors liste, maintenant joignable sur Facebook

 

 

 

Haut de page