TRIBUNE DE L'OPPOSITION

 

Publication du magazine de mars 2022

 

ORGEVAL CAP RENOUVEAU

 

Orgeval mérite une réelle politique environnementale, pas des paroles mais des actes pour éviter le déclassement !
Chacun à Orgeval a pu constater une dégradation de son environnement, un appauvrissement du cadre de vie. On note une décomposition de notre paysage urbain, un aménagement non intuitif du centre-ville qui complique la circulation y compris piétonne et une surenchère dans la pollution visuelle : augmentation des panneaux qui brouillent l’espace public.  

Sur la préservation d’une trame verte : la destruction des jardins pour densifier l’emprise urbaine et « éviter » la consommation de terres agricoles engendre de multiple pertes : îlots verts nécessaires à la régulation de la température en milieu urbain, diversité paysagère utile à la petite faune très présente sur notre commune, écureuils, hérissons, oiseaux, belettes ... Sur la protection de l’arbre : la commune a adhéré à l’association A.R.B.R.E.S, mais la façon dont la sauvegarde des arbres est réalisée à Orgeval dépend s’ils font partie d’un site historique ou non. Ex : les arbres du site de la future salle culturelle & sportive souffrent d’un tassement de sol et d’avoir leurs troncs enterrés sur 1/4 de leur hauteur ...

Et, comment interpréter « Orgeval vert, Orgeval projection » du maire ? Simple : rues de la Verte Salle, Feucherolles et adjacentes sont exemptées de constructions collectives ; des sites ainsi protégés où résident le maire, l’adjoint à l’environnement, des promoteurs. Le reste, environ 80% des Orgevalais, sera soumis au bon vouloir du maire et des promoteurs.

Est-ce étonnant si dès lors Orgeval soit déclassée dans le palmarès 2022 des villes et villages où il fait bon vivre ?

Orgeval Cap Renouveau : M Dupart, A Le Pellec Muller, S Bion, P. Cornille et JL Lesieur
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.orgevalcaprenouveau.com

 

 

ANNIE SAUVAGET - Conseillère municipale indépendante

 

Démo quoi ?

Démocratie participative : l’art de ne pas concevoir seul les projets d’avenir. « Nous ne ferons rien sans vous » (Tract 2020). La réunion publique – 30 000 € tout de même trois réunions – a réuni 200 personnes, ce qui a fait dire que ce fut un succès. C’est aux Orgevalais d’en juger : y a-t-on informé ou débattu ? Du nouveau centre, feu le parking ? RN 13 ? De l’accueil de (2 000 ?) personnes d’ici 2026 ? Ecoles ? etc. Certes, être élu décideur n’est pas facile : le débat budgétaire du dernier Conseil m’a laissée sur ma faim. De la démocratie participative, oui, mais vraie, avec une vision d’avenir. Et un Conseil qui travaille collégialement, comme la République l’a voulu.

 
Annie Sauvaget
Conseillère municipale hors liste.
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

 

Haut de page